• Observatoire du Logement Neuf OREAL Bretagne
  • Conférences trimestrielles sur les marchés immobiliers
  • Observation en promotion immobilière, lots aménagés et résidences services

Qui sommes-nous ?

 

Les acteurs immobiliers de la région Bretagne ont souhaité mettre en place un outil de suivi des différents marchés immobiliers afin de disposer :

  • d’une capacité d’appréhension de leurs marchés dans l’exercice quotidien de leur métier (positionnement d’opérations immobilières, analyse des rentabilités …),
  • d’un outil macro-économique relatif aux évolutions des marchés (tendances, faits remarquables, anticipations …) permettant une information et une réflexion élargie (pouvoirs publics, collectivités, SEM, grand public).

A l’initiative de la Fédération des Promoteurs Immobiliers de Bretagne (FPI), l’Association OREAL a été créée en mars 2010.

Un triple objectif pour l’association qui mobilise les acteurs privés, les opérateurs et les organismes financiers :

  • assurer une vision la plus exhaustive possible du marché grâce à la mobilisation et à l’engagement de tous les acteurs ;
  • cofinancer l’outil d’observation entre partenaires privés et partenaires publics ;
  • créer un lieu d’échange et de débat sur les marchés immobiliers et fonciers.

L’objet est la création, la gestion et l’animation d’un observatoire des marchés immobiliers par la mise en place d’un outil de gestion de bases de données, mis à la disposition des membres de l’Association.

L’activité de la Promotion Immobilière est observée depuis à l’échelle de l'Aire Urbaine de Rennes, du Pays de Saint Malo, du Pays de Lorient, des Pays de Vannes et d’Auray et des Pays de Brest et de Quimper-Concarneau. L’extension aux territoires de Lannion, Saint Brieuc, Dinan, Presqu’Ile de Rhuys, et Concarneau a été actée en 2013. Les résidences gérées sont observées sur l’ensemble de la Bretagne depuis le 1er octobre 2014

La chambre Grand Ouest du SNAL a rejoint l’Association en 2011 pour assurer l’observation de l’activité de l’individuel aménagé sur l’ensemble de la Région Bretagne.

 

Concernant l'accès à la partie sécurisée du site internet OREAL, toute demande de codes d’accès doit être faite auprès d’OREAL BRETAGNE 

 

Edito de l'association

 

Editorial - février 2020

Une baisse sensible – et attendue – de l’activité en 2019, en attendant de nouvelles règles du jeu en 2020 ?

 

Il y a un peu plus d’un an, 2018 s’achevait par des résultats positifs sur les marchés bretons en neuf, avec une progression des ventes à l’échelle régionale et près de 5800 réservations en promotion immobilière, mais des inquiétudes pour l’avenir sur les agglomérations moyennes en B2.

L’année 2019 se termine sur un constat attendu. Faute de décisions effectives sur la majeure partie du territoire, les volumes de réservations sont en baisse à l’échelle régionale, avec tout juste 4.800 réservations nettes en promotion immobilière. Rennes Métropole a fait mieux que résister, avec une légère progression des ventes, à près de 2.800 logements, porté notamment par l’investissement locatif qui représente 63% des ventes.

On retrouve ensuite sur le podium des principaux territoires l’agglomération vannetaise, qui malgré une impressionnante (mais attendue) baisse des ventes (-46% à moins de 500 réservations nettes), repasse devant l’agglomération malouine (-27% à moins de 400 réservations), sans doute pénalisée par la faiblesse des nouvelles opérations (-20% de mises en vente) et des valeurs de marché moyennes qui ont dépassé les 4.000 €/m² (hors stationnement) en 2019. Suivent ensuite dans l’ordre les agglomérations de Brest (-29%, à un peu plus de 260 ventes), Lorient (-44% à 189 ventes), Dinard (+136% avec plus de 150 ventes), et de manière plus anecdotique Quimper (-29% à moins de 50 ventes) et Saint Brieuc (-62% et près de 30 ventes seulement).

Le second élément remarquable de l’année 2019 concerne la baisse des mises en vente à l’échelle régionale (-19% à moins de 4700 logements, après trois années au-delà de 5500 logements mis en vente). Cette baisse n’est évidemment pas uniforme, les nouvelles opérations étant un plus nombreuses sur les communes classées en zone B1 (+4%) alors qu’elles s’effondrent sur les zones B2 (-48%), comme attendu après la perte de l’éligibilité Pinel, et dans l’attente d’un dispositif adapté et opérationnel (prévu pour le printemps 2020). Parmi les marchés les plus impactés, on retrouve les agglomérations de Vannes (-52%), Lorient (-73%), Quimper (-87%) ou Saint Brieuc (-75%).

Dernier fait majeur pour 2019, une hausse des prix de vente qui ne se tarit pas, la valeur moyenne atteignant à l’échelle régionale plus de 3.750 €/m² (en libre - hors stationnement), soit une hausse proche des 10% sur 12 mois. La concentration du marché sur les territoires tendus comme Rennes Métropole, Saint Malo ou Dinard n’est pas étrangère à cette progression, même si la tendance est généralisée : +11% sur Vannes (3690 €/m²), +2% à Lorient (3300 €/m²), +14% à Brest (3270 €/m²) ou +5% à Saint Malo (4030 €/m²).

Le marché du lot aménagé suit une tendance similaire, avec moins de 3.700 lots réservés sur l’année sur la région (-15%), auquel s’ajoute un effondrement des mises en vente de nouveaux programmes (moins de 2.200 lots sur l’année, soit un volume presque divisé par deux par rapport à l’année précédente). Du côté des lots vendus, la stabilité est de rigueur, avec des lots moyens commercialisés autour de 61.000 € pour 457 m² à l’échelle régionale. Peu de secteurs échappent au recul enregistré sur les ventes, à l’exception de Vannes (+15%), pourtant un des secteurs les plus chers de Bretagne, et Quimper (+2%).

L’année 2020 débute donc dans une dynamique plutôt contrastée, à l’exception du marché métropolitain de Rennes qui offre une résistance forte à ces évolutions. La mise en place d’un dispositif Pinel « adapté » au territoire breton, attendu pour les prochaines semaines, pourrait marquer (enfin) un redémarrage de l’activité sur la plupart des territoires, où les besoins en logements demeurent soutenus. 

 

Stéphane Lavrilloux
Président d'OREAL

 

Réservations : nombre de logements vendus lors de la période (ventes nettes)

Mises en vente : nouveaux logements mis en commercialisation durant la période (nouveaux programmes)

Offre commerciale : logements disponibles à la vente à la fin de la période, quelque soit leur état (en plan, en chantier ou livré)

Adhésion

Toute demande d'adhésion est à formuler auprès de Mme Sophie Garnier contact@oreal-bretagne.fr

 

L'adhésion permet à chaque membre de l'Association de disposer d'informations adaptées à ses activités 

Promoteurs Immobiliers / Bailleurs

Editions trimestrielles et annuelles des notes de conjoncture : les membres disposeront de cinq publications/an, soit une publication à l’issue de chaque trimestre plus une publication annuelle de synthèse, disponibles au format numérique (pdf)
Consultation en ligne par connexion sécurisée au site internet (espace adhérent)
4 réunions minimum / annuelles organisées par l’Association

 

Aménageurs

Editions semestrielles et annuelles des notes de conjoncture : les membres disposeront de 3 publications/an, soit une publication à l’issue de chaque semestre plus une publication annuelle de synthèse, disponibles au format numérique (pdf)
Consultation en ligne par connexion sécurisée au site internet (espace adhérent)
4 réunions minimum / annuelles organisées par l’Association

 

Aménageurs Publics

4 éditions trimestrielles d’une note de conjoncture statistique détaillée portant sur l’observation du marché du neuf, synoptiques de programmes compris. 
1 publication annuelle de synthèse
4 réunions minimum / annuelles organisées par l’Association

 

Partenaires Bancaires

Editions trimestrielles et annuelles des notes de conjoncture : les membres disposeront de 5 publications/an, soit une publication à l’issue de chaque trimestre plus une publication annuelle de synthèse, disponibles au format numérique (pdf). 
4 réunions minimum / annuelles organisées par l’Association

 

Partenaires Techniques & Industriels

Edition d’une note de conjoncture trimestrielle ou annuelle sans synoptique, disponibles au format numérique (pdf). 
4 réunions minimum / annuelles organisées par l’Association

 

Agences d’Urbanisme

Editions trimestrielles et annuelles des notes de conjoncture : les membres disposeront de cinq publications/an, soit une publication à l’issue de chaque trimestre plus une publication annuelle de synthèse, disponibles au format numérique (pdf). 
Un traitement spécifique peut être envisagé en fonction des accords définis avec les collectivités.
4 réunions minimum / annuelles organisées par l’Association

 

Membres d’Honneur

Editions trimestrielles et annuelles des notes de conjoncture sans synoptique : les membres disposeront de cinq publications/an , soit une publication à l’issue de chaque trimestre plus une publication annuelle de synthèse, disponibles au format numérique (pdf). 
Un traitement spécifique peut être envisagé en fonction des accords définis avec les collectivités.
4 réunions minimum / annuelles organisées par l’Association

 

Autres acteurs 

Possibilité de prestations sur demande 

 

 

 

Périmètres d'observation

Liste des membres

78 membres et partenaires de l'Association (au 1er janvier 2019)

 

Promoteurs & Bailleurs

Aménageurs privés et lotisseurs

Aménageurs Publics 

Partenaires bancaires

Partenaires techniques 

Industriels

Agences d’urbanisme  

Membres d’Honneur 

 

 

Presse


Liens Observatoires

NOUS CONTACTER